Ewa Adams, la « business girl » du septembre

« Du pain et des jeux! « – criaent les anciens Romains. Au’jourd’hui les epicuriens se content de tranche de pain. Ewa Adams, la jeune boulangere, en sait quelque chose. Cette Polonaise de Wellington a reussi de convaincre les habitants de la ville d’acheter du pain polonais au quotidien.

Apres avoir demenage a la capitale de la Nouvelle Zelande, elle avait du mal a trouver le meme pain que chez sa mere en Pologne. Malgre que son mari Americain ne partagait pas sa envie d’avoir autre chose que le pain grille pour le petit dejuner, elle a decide de passer a l’acte. Un certain temps apres, elle etait installee sur le marche local avec ses propres produits boulangers.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s